Centre Castelvieil - 6 rue Vallence - 13008 Marseille - Tél. : 04 91 23 33 80 ¦ Contact - Plan d'accès
Accueil > Calendrier > Conférences > Un nouveau regard sur les astéroïdes

Un nouveau regard sur les astéroïdes

12 Mars 2020 - Découverte :
Marin Ferrais : Un nouveau regard sur les astéroïdes

« Les astéroïdes sont des objets métalliques, rocheux et/ou glacés, dont la taille varie de quelques mètres à des centaines de kilomètres. Etudier leur nature physique, la manière dont ils se sont formés et ont ensuite évolué est fondamental pour comprendre l’histoire du Système Solaire. Ils sont parmi les vestiges les plus directs des éléments constitutifs originaux qui ont formé les planètes terrestres et les noyaux solides des planètes géantes. En tant que tels, ils contiennent la mémoire relativement intacte des conditions initiales qui existaient dans la nébuleuse solaire il y a 4,6 milliards d’années.

« Les astéroïdes qui ont survécu ont cependant connu de nombreux événements qui ont façonné leurs propriétés physiques et orbitales actuelles. L’interprétation de cet enregistrement par le biais d’observations, d’études en laboratoire et de modèles théoriques peut nous en apprendre beaucoup sur l’état primordial de ces corps et sur leur évolution future. »

« Dans ce contexte, je vous présenterai comment il est possible d’explorer le monde fascinant des astéroïdes à l’aide des données obtenues par des télescopes au sol. Des « petits » télescopes, tels que les deux télescope belge TRAPPIST au Maroc et au Chili, permettent d’observer les astéroïdes sur de longues périodes afin de déterminer par exemple leur période de rotation.

« Avec le VLT, un imposant télescope de l’Observatoire européen austral, il est depuis peu possible d’obtenir des images spectaculaires de la surface des plus gros astéroïdes de la ceinture principale. Nous verrons ensemble comment de telles images permettent de lever le voile sur la nature de ces intrigants objets. »

Marin Ferrais est chercheur au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (LAM). Ayant effectué ses études en astrophysique à l’Université de Liège (Belgique) , il s’est spécialisé dans l’étude des astéroïdes. Présentement il prépare une thèse au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille portant sur l’étude des plus gros astéroïdes de la ceinture principale à l’aide d’images de leur surface obtenues par le VLT (very large telescope).